Mademoiselle K

Cette chanteuse de 25 ans est une véritable musicienne. Elle a commencé la musique à 5 ans et a eu sa première guitare trois ans après. Puis parcours classique : conservatoire, solfège, gammes et surtout, la rencontre dans son lycée du XIIIème arrondissement avec une prof de musique qui sera son mentor : Annick Chartreux.

Elle passe un prix de guitare classique. Puis elle traîne côté Pigalle dans les boutiques d’instruments et découvre la guitare électrique, via « une copine qui en avait gagné une à un concours Ouï FM ». Bac en poche, Mademoiselle K s’inscrit en musicologie, commence à mettre son premier texte en musique et donc, se met à chanter.

Puis elle se voit devenir prof, chante, toujours, et rate son Capes. Elle poursuit quand même son chemin déjà bien entamé : rencontres avec des musiciens, lâchages et nouveaux horizons, scènes à 50 euros la soirée « mais le plus souvent à rien du tout », cours de chant et achat de sa 1ère guitare électrique : une Fender Telecaster. Les maquettes se succèdent et les textes s’empilent. Rock, toujours : « J’ai besoin de cette énergie là, qui secoue ; et de travailler à plusieurs ». Son petit doute sur la faisabilité en V.F. est levé par un live de -M- entendu à la fête de la musique : « En tant qu’ado c’est le 1er artiste francophone avec qui je me suis dit que ça pouvait le faire en français ».

Aujourd’hui, elle sort son premier album « Ca me vexe ».

Pas de commentaire

Laisser un commentaire