Trio Esperança, De Bach à Jobim // la vidéo de Brasil.

L’histoire remonte à loin quand les petites Corrêa, encore si petites, faisaient d’une caisse une scène, et d’un manche à balai un micro, au fond du jardin familial, dans le quartier de la Gavea à Rio de Janeiro. Les années passent : le succès est au rendez-vous …  avec les 14 disques d’or qu’elles glaneront au cours de leurs carrières. 2009 fut l’année de leur retour en France avec une participation au sein de la tournée « 50 ans de la Bossa Nova » et l’enregistrement de ce nouvel album, « De Bach à Jobim » qui leur vaut un grand succès critique.

« Elles s’attaquent à des monuments, mais les chantonnent avec légèreté. Sous les voix enjôleuses du Trio Esperança, l’aria de Bach swingue bossa et le Penny Lane des Beatles se pare de couleurs brésiliennes. Autant de sortilèges lancés par trois sirènes qui, dans leurs filets de voix, capturent des classiques (Desafinado, Samba de Aviao), dont elles ornent l’ossature d’un charme muito sensual, aux larges rondeurs instrumentales (guitare, cordes, accordéon…). Près de 50 ans après leurs débuts à Rio, cet opus constitue un défi au temps : les trois soeurs Correa y conservent intactes leur évanescence et leur irrésistible fraîcheur. Un disque printanier » Anne-Laure Lemancel / Mondomix

Trio Esperança est un groupe vocal brésilien a cappella formé par les sœurs Correa (Regina, Eva et Mariza). 

Issu d’une famille de sept frères et soeurs, tous chanteurs et célèbres, le groupe débute à Rio, dans les années 60, formé à l’époque par Regina, Mario et Eva, où il connaît un énorme succès en étant un maillon important de la Jovem Guarda. 

Dans les années 70. Eva quitte le Trio pour faire une carrière solo, qui connaîtra également un succès fulgurant. Elle sera célèbre sous le nom d’Evinha. La dernière petite soeur, Mariza, la remplace au sein du Trio. 

Dans les années 80, Eva rencontre Gérard Gambus, directeur musical de l’orchestre de Paul Mauriat et vient habiter en France. Elle sonne le rappel et ses soeurs la rejoignent à Paris. C’est dans cette ville que tout redémarre. Elles signent d’abord chez Universal, quatre albums en sortiront, tous disques d’or (A capella do Brasil, Segundo, Nosso mundo, Preferidas). 

Dans les années 2000, c’est le retour au Brésil pour des tournées en compagnie de la famille entière, les sept frères et sœurs ensemble sur une scène. Un DVD du spectacle est sorti en 2008. 

La France, leur deuxième patrie, leur manque; elles y reviennent en 2009, signent un nouveau contrat avec les Disques Dreyfus et sortent un nouvel album « de Bach à Jobim » qui reçoit de grands éloges critiques. 

http://www.disquesdreyfus.com/ 

En concert 

12 mars : Saint-Martin du Crau (13)
13 mars : Lisses (91)
26 mars : Vendenheim (67)                                                                                                                                                                                                                                                                     08 avril : Showcase Fnac Montparnasse
16 avril : Franconville (95)
26 juin : Ajaccio
03 juillet : Moissac (82)
17 juillet : Montluçon (03)

 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire