Albert Babin

6 novembre 2005

Albert Babin, compositeur, interprète et guitariste est Acadien de naissance et il subit très jeune l’influence de la musique country Américain.

Après avoir étudier les rudiments de la guitare chez lui, au Nouveau-Brunswick, il quitte son milieu familial et entreprend la grande aventure. Il se retrouve à Montréal et s’intègre rapidement au milieu des meilleurs musiciens. À ses débuts dans la métropole, Albert Babin se fait surtout remarquer par ?ses talents de guitariste-accompagnateur. Il se distingue aussi très tôt ?comme chanteur de  » Country Rock « .

Le temps des tournées arrive et il se produit dans de nombreux clubs a travers le Québec.. Il compose ses chansons et interprète des chansons country Américain ?que plusieurs artistes québécois reproduisent sur disques.

La prochaine étape dans la carrière d’Albert est l’expérience de la télévision ?(CHLT-7) en compagnie de Marc Bouret pour une série de 22 émissions où, ?il a l’occasion de rencontrer des patriotes comme les Hachey, Willie Lamothe, ?Marcel Martel, Jerry Cormier. C’est avec ce dernier d’ailleurs qu’il gravera un ?microsillon et qu’il formera le duo  » Babin/Cormier « . Le disque connaît tellement ?de succès qu’il est mis en nomination a l’ADISQ en 1980. Le duo Babin/Cormier ?sera démembré peu après.

Par contre, les nombreux talents d’Albert seront reconnus par plusieurs ?producteurs de disques tels que Denis Champoux, André Sylvain, ?Bertrand Drouin . C’est ainsi qu’il devient l’artisan de presque près tous les ?microsillons  » Country  » qui sont réalisés au Québec. On interprète ces chansons, il accompagne tantôt à la guitare électrique, tantôt ?à la contre-basse ou à la guitare sèche. Il fait en plus des voix et participe ?à la dernière phase, à la touche finale des enregistrements.En janvier 1985, en compagnie de Billy Hunter, il est sélectionné par la brasserie O’Keefe et il est mandaté pour se produire au stade Olympique pour toutes ?les joutes des Expos de Montréal et les Concordes. Il représente ?le  » New Look  » country de la terrasse Miller.

Albert qui est travailleur acharné est aussi un artiste complet. André Breton en sait quelques chose puisque pour la première fois de sa carrière ?un de ses disques connaît un énorme succès. Ce disque « Un Jour a la Fois  » ?avait été préparé et produit par notre Albert, presque seul. En compagnie de deux excellent musiciens, Richard Roberto et Guy Thériault, ?le trio  » Babin Co  » nous présente un tout nouveau microsillon chevauchant ?cinq compositions scellées 100% country. Des titres toujours réaliste et bien à terre comme : « Fier d’être un Acad’jin « , ?  » Je n’suis pas différent « , « Tout à disparu « ,  » Je me suis bien amuser hier soir  » , « Esclave d’une hache p’in buck-saw « .

Ce menu épique est complet avec les quelques autres versions que ?l’on retrouve sur ce microsillon. On découvre aussi une chanson dédiée à un pionnier de western québécois ?Monsieur Willie Lamothe  » Comme une viellle chanson  » a été réalisées avec la participation d’André Breton (CKVL) et de Denis Champoux (ce dernier de Québec).

Les Éditions Albert Babin Enr. (socan) détiennent la crinière ? des compositions originales.
Partout où, il se produit au Québec, Albert Babin donne un spectacle ?enivrant qui fait fureur. Albert Babin a son meilleur avec ses chansons  » Country Rock Acad’jin « .

Pour en savoir plus 
http://www.albertbabin.com/

Comments closed