Balivernes

25 février 2006

Accessible a toutes et à tous, de 7 a 77ans, des tranches de vie, Balivernes chante la vie au rythme du rock, du blues ou de la country, mais pas pépère. Ca déménage : dérision , sagacité, vérités pas toujours bonnes a dire, mais toujours bonnes à savoir.

Comme on dit au Québec, « pas des deux pics dans le groupe », Yves Savard à la guitare acoustique, Louis Jean Cormier à la guitare électrique, Félix Leblanc au violon et tant d’autres…

André Linteau : Né à Montréal en 1955, Il a suivi des cours de piano de l’âge de huit ans jusqu’à douze ans. À compter de onze ans, il s’est mis à la guitare en autodidacte. Il a écrit sa première chanson, paroles et musique, à l’âge de treize ans. Il a aujourd’hui environ 80 chansons à son actif. Elles portent à peu près sur tous les thèmes de la vie, tantôt sur un ton sérieux et tantôt humoristique.

Après des études collégiales en sciences pures, il choisit de travailler en musique et, en 1977, il commence comme pianiste et guitariste accompagnateur pour Isabel Chaussé, une chanteuse sur le circuit des boîtes à chansons du Québec. Trois ans plus tard, il forme le duo « Nuances » avec Renault Cyr, en ajoutant le rôle de chanteur à celui de musicien. En 1984, il se joint au trio « Blasphème », toujours sur le même circuit de boîtes à chansons jusqu’en 1986. C’est à cette époque qu’il rencontre Yves Savard qui le remplace au sein de ce trio et avec lequel il se lie d’amitié.

Après une année sabbatique, il réoriente sa carrière principalement en marketing et en informatisation d’entreprises. La musique devient alors plutôt un hobby et il compose encore à l’occasion. Il s’est produit sur scène quelques fois avec ses chansons entre 1990 et1992.

Après avoir quitté la carrière à temps plein en 1986, il revoit souvent Yves Savard pour s’éclater sur des sessions d’improvisation qui donnent lieu à quelques pièces musicales. C’est ainsi qu’une belle complicité et une profonde amitié s’est installée entre eux.

En 2002, lors d’une visite d’André au studio d’Yves, celui-ci travaille alors sur le projet de Jean-Claude Vasseur et lui fait écouter la musique de l’une des chansons. André demande à voir le texte et, pour rire, se met à l’interpréter à sa façon sans avoir entendu la mélodie. Yves trouve l’interprétation d’André plutôt drôle et l’enregistre pour la faire écouter à Jean-Claude qui l’adopte et demande à André d’interpréter quelques autres de ses chansons, en acceptant qu’il adapte les mélodies et retouche les textes. C’est ainsi qu’André s’est joint au projet Balivernes. Cette expérience a été pour lui l’occasion, d’abord de bien se « bidonner » avec un plaisir fou à caricaturer les histoires racontées dans les chansons de Jean-Claude, ensuite de renouer agréablement avec le monde musical.

Jean Claude Vasseur : Le Français, le Breton et le Parisien, à la fois, compositeur et interprète, il est né à Paris et a grandi dans la zone d’une banlieue parisienne. Son inspiration et sa connaissance de la nature humaine viennent de ce qu’il a vécu là où il a posé ses valises pour vivre et travailler : France, USA, Israël, Hongrie, Sénégal, Moyen Orient et enfin, le Canada. Autodidacte en tout et il le revendique. Les seules écoles qu’il a fréquentées HEC (Hautes études communales) et HEV ( Hautes écoles de la vie). Comme vous le voyez et l’entendez, il fuit les gens qui se prennent au sérieux.

Jean-Louis Cormier : Guitariste-chanteur, né à Sept-Îles en 1980. Il est reconnu pour la qualité de ses arrangements musicaux, son dynamisme sur scène et les multiples sons qu’il parvient à tirer de ses guitares. Il possède déjà, malgré son jeune âge, une expérience sans pareil auprès de grands artistes québécois tels Chloé Sainte-Marie, Vincent Vallières, etc. Il poursuit sa carrière avec son groupe [karkwa] et réalise quelques albums selon ses humeurs (Béluga).

Yves Savard : Musicien autodidacte natif de l’Abitibi au Québec, c’est tout d’abord à titre de musicien accompagnateur qu’ il tourne auprès des plus grands. Jean Michel Navarre, Claude Barzotti Daniel Deshaime . Rapidement il se taille une place de Chef auprès de Laurence Jalbert avec qui il travaillera 7ans et Lynda Lemay avec qui il tournera autant au Québec qu’en France et en Suisse durant 6 ans. Durant ce parcours il jouera en Studio avec les Robert Charlebois, Marie Denise Pelletier et Isabelle Boulay avec qui il enregistre un album à Paris. Sa dernière tournée sera celle de Chloé Sainte Marie auprès de qui il parcourt le Canada, la France, la Belgique et la Suisse. Yves Savard fait maintenant cavalier seul et propose au grand public, son spectacle « L’An Un ».

Pour en savoir plus 
http://www.balivernes.net

Comments closed