Contacter : Par mail
Style : Rock and Roll
June Caravel est tombée dans la marmite du rock'n'roll à 12 ans : son professeur de sport en 5e donne à sa classe des cours de danse rock'n'roll. Elle devient championne de France inter-collèges de rock acrobatique à 15 ans et obtient 20/20 en rock'n'roll au bac...

C'est en 2014 que l'aventure de "Boogie-Woogie Style" commence. June est au festival "Summer Jamboree" qui a lieu tous les ans à Senigallia en Italie : on y danse le rock'n'roll en maillot de bain sur la plage le jour et en tenue retro 50´s dans les rues de la ville la nuit. Cette effervescence lui inspire la chanson Senigallia, single de l'album. Cela lui inspire le synopsis d'une comédie musicale entre « Grease » et « Dirty Dancing » et elle en écrit les chansons. Sur 20 chansons, 10 d'entre elles finissent sur l'album qu'elle enregistre en juillet 2016 au studio Audiolane avec son arrangeur Fred Scamps (Johnny Halliday, Hubert-Félix Thiéfaine, Melle K, etc.).

Petit retour en arrière : grâce à 684 généreux donateurs du monde entier, June (alors appelée T-ka) lève 50,000$ et part enregistrer son premier album soul pop "And maybe a tree will rise out of me..." à Weed, en Californie. L’album est produit par Sylvia Massy (Prince, Skunk Anansie) et interprété par des musiciens de renom : le guitariste Jeff Pevar (Ray Charles, Crosby Stills & Nash), le batteur Stevie D (David Gilmour, Crosby Stills & Nash), le bassiste Thibaut Barbillon (Nouvelle Vague) et le saxophoniste Bill Holloman (Nile Rodgers, Diana Ross).

T-ka part ensuite s’installer à Londres en 2009 et après avoir vu Bobby McFerrin & Richard Bona en live, elle décide de se consacrer au chant A Cappella. Elle expérimente sur de nouvelles chansons avec ses trois octaves et demi et sa pédale de loop. Elle change de nom en 2012 et pour promouvoir son nouvel album The A Cappella Sessions, June Caravel part littéralement à l’autre bout du monde pour vivre uniquement de ce qu’elle gagne dans les rues en chantant oeTo busk” en anglais) en Australie. Non seulement June survit 2 mois, mais elle fait le tour de l’Australie et le filme dans une mini-série intitulée Busking in Australia l’été 2012.

De retour en Europe, elle pose ses valises en Allemagne à Hanovre où 5 mois après être arrivée, elle se voit déjà remettre le prix Kre(h)tiv de la ville d’Hanovre. En octobre 2014, elle retourne à Paris, sa ville natale.

L'album « Boogie-Woogie Style » est disponible depuis octobre 2016 sur toutes les plateformes digitales. June Caravel a d'ailleurs gagné 2 prix en 2017 : le prix Piero Ciampi en Italie et le tremplin du salon du tatouage de Cognac qui lui a permit de se produire en juillet 2018 au Festival Cognac Blues Passion...
À écouter :
Lien(s) https://www.facebook.com/JuneCaravelMusic/https://www.junecaravel.com

Contacter

* Tous les champs sont obligatoires