Salut les Sixties du 26 décembre est en ligne . Cette semaine Lucky Blondo en interview avec JCV . L’intégrale de l’émission en Podcast.

26 décembre 2010

 

Salut les Sixties est une émission qui s’adresse à toutes les générations de 7 à 97 ans il suffit simplement de ne pas se prendre au sérieux et avoir un comportement Rock and Roll . Une heure de bonheur pour  oublier tous vos soucis,zapper tous les annonceurs de catastrophes , les moralisateurs , tous ceux qui savent mieux que nous et qui  ont réponse  à tout pour nous conduire là ou nous en sommes .

Nous, nous ne savons rien , nous n’avons  rien à vous vendre ,  aucun conseil à vous donner , et comme le chantait Jean  Gabin“ plus je  vieilli et moins je sais“ Salut les Sixties le rassembleur de toutes les générations Rock and Roll !!     (no 153).

Lucky Blondo, de son vrai nom Gérard Blondiot, né le 23 juillet 1944 à Paris, est un chanteur français, qui a connu son heure de gloire durant les années 1960, au moment de l’émergence du rock français. Sa voix de velours le rattachait pourtant davantage aux chanteurs de charme. Il est originaire d’Audierne, cité balnéaire du Finistère sud proche de Quimper, où il a vécu au milieu des années 1970.Ses principaux succès : Sheila, Baby Face, Dix petits indiens, Sur ton visage une larme (version française de la chanson Una lacrima sul viso chantée par Bobby Solo), Des roses rouges pour un ange blond… 

Il est l’un des rares chanteurs français à avoir enregistré, en 1977, un 33 tours à Nashville avec The Jordanaires, le groupe vocal attitré d’Elvis Presley, et quelques-uns de ses anciens musiciens. En 1978, toujours à Nashville, il enregistre un album de reprises intitulé « Ce vieux cow boy », un collector comprenant quelques perles dont « Une santé d’acier » et « On ne l’oubliera jamais », popularisées en Belgique par le chanteur liégeois Jean-Pierre Kantor.Il s’est reconverti ensuite dans la publicité, avant de revenir à la chanson en 2006 pour spectacle rétro. Il est connu pour avoir réalisé la musique du fameux slogan de Castorama France : « Chez Casto, y a tout ce qu’il faut. » 

(extrait de Wikipedia) 

Je rajouterai qu’en dehors de ses qualités artistiques il en possède d’autres qui à mes yeux sont très importantes ,l’ humilité , la simplicité , convivialité et le sens de l’amitié , la vraie . JCV

Les émissions Salut les Sixties  qui sont en ligne sur notre site sont strictement réservées  pour un usage privé . Il est formellement interdit d’en faire un usage commercial, de les  diffuser en public ou sur des radios FM ou WEB radios. Les professionnels, associations qui souhaiteraient diffuser ces émissions sur leur antenne doivent impérativement nous faire une demande écrite et avoir un accès codé dans la rubrique réservée aux radios et après avoir signé conjointement un contrat de diffusion. Une déclaration SCAM sera également  exigée pour la diffusion de nos émissions. 

 

Comments closed