You are here: Home / bloc accueil 1 / Salut les sixties « Quartier d’été » du 20 août 2017 est en ligne. En février de cette année Niky retraçait le parcours tumultueux de quelques-uns des Présidents Américains en partant des années 50 aux années 70 . Au cours de cette émission on découvre quelques frasques , très Rock and Roll au sens péjoratif du terme , de ces Présidents. On découvre également l’intérêt que manifestaient Kennedy et Nixon auprès d’Elvis Presley auquel ils demandaient des conseils. Rediffusion.
Salut les sixties « Quartier d’été » du 20 août 2017 est en ligne. En février de cette année  Niky retraçait  le parcours tumultueux de quelques-uns des Présidents Américains en partant des années 50 aux années 70 . Au cours de cette émission on découvre quelques frasques , très Rock and Roll au sens péjoratif du terme , de ces Présidents. On découvre également l’intérêt que manifestaient Kennedy et Nixon auprès d’Elvis Presley auquel ils demandaient des conseils. Rediffusion.

Salut les sixties « Quartier d’été » du 20 août 2017 est en ligne. En février de cette année Niky retraçait le parcours tumultueux de quelques-uns des Présidents Américains en partant des années 50 aux années 70 . Au cours de cette émission on découvre quelques frasques , très Rock and Roll au sens péjoratif du terme , de ces Présidents. On découvre également l’intérêt que manifestaient Kennedy et Nixon auprès d’Elvis Presley auquel ils demandaient des conseils. Rediffusion.

20 août 2017

Salut les sixties « Quartier d’été » du 20 aout 2017 est en ligne. En février de cette année  Niky retraçait  le parcours tumultueux de quelques-uns des Présidents Américains en partant des années 50 aux années 70 . Au cours de cette émission on découvre quelques frasques , très Rock and Roll au sens péjoratif du terme , de ces Présidents. On découvre également l’intérêt que manifestaient Kennedy et Nixon auprès d’Elvis Presley auquel ils demandaient des conseils. Rediffusion.

 

De Georges Washington à Obama, en passant par Kennedy, Johnson, Nixon, les hommes élus par le peuple américain nous fascinent par leurs frasques, leur vie publique. Tous les Présidents ont une histoire intéressante, outrageante parfois,  qu’on ne peut ignorer et nous allons vous en raconter quelques-unes.

Kennedy grand malade du sexe, une politique sous médocs,  héros politique aux allures de séducteur, époux et papa gâteau immortalisé sur papier glacé, homme à femmes, Kennedy a été un Président inconscient des risques qu’il pouvait faire encourir à l’Amérique par ses conquêtes féminines .

Si il y a bien un historien que l’on retient c’est évidemment celle de Marylin Monroe avec son ‘Happy Birthday’  Monsieur le Président.

John rencontre Marylin et nait une passion et partagent ensemble de bons moments. Pour John cela ne représente qu’une aventure parmi tant d’autres, pour elle, convaincue d’être importante aux yeux du Président, c’est le début d’une obsession. Marylin complètement instable et imprévisible se voyait déjà future première dame des Etats Unis en 1962. Marylin meurt en 1962 alors accro aux drogues et à l’alcool et un an plus tard JFK sera assassiné le 22/11/1963. Ils emportent avec eux le secret de leur passion, une histoire digne de Roméo et Juliette, voilà peut-être la raison du fantasme encore présent aujourd’hui autour de leur relation.

Elvis Presley et JFK, des documents récemment déclassifiés révèlent qu’Elvis a été recruté comme consultant par JFK et lui a demandé des conseils d’expert sur des question de style de coiffure, mode, ainsi que de prise discrète d’analgésiques, de substituts hormonaux et médicaments en tout genre.

Michael Jackson fréquentera, non pas JFK, mais les enfants Carolyn et John-John ainsi que Jackie qui en 1988, alors éditrice chez Doubleday, signera la préface de l’autobiographie de Michael Jackson « MOONWALK ».

Kennedy ne fût pas le seul Président par qui le scandale arrive ..

Lyndon Johnson Maison blanche – Maison de fou ? Le successeur de Kennedy avait un sujet de conversation favori son pénis. Il lui avait même trouvé un prénom « JUMBO » Johnson était arrogant, égotique, manipulateur, brutal, vulgaire, un pur Texan de souche. Catalogué de bipolaire par la Duke University Medical Center en 2006, après avoir fait des études sur son tempérament, Johnson inquiétait tellement ses assistants que ceux-ci avaient sollicités des psychiatres à son insu.

Elvis Presley avait copié la décoration du bureau ovale de Lyndon Johnson pour faire la même chose à Graceland, notamment pour équiper le salon avec une console triple TV.

Durant sa présidence Johnson s’est illustré pour avoir relancé la guerre au Vietnam et lors d’un interview, un journaliste lui demande pourquoi il avait envoyé des troupes au Vietnam, Johnson agacé par l’insistance des questions à ce sujet, se leva, baissa son pantalon et montra son appareil génital en répondant …. Voilà pourquoi ???

La jeunesse américaine à l’époque de Johnson manifeste contre la guerre au Vietnam, les musiciens de rock commence à incorporer des thèmes politiques dans leur musique. Bob Dylan a chanté des chansons sur le statut du pays, Joan Baez chanteuse engagée et les Beatles ont également chanté sur le thème « Peace and Love », les autres ont suivi avec des chansons anti-guerre et des critiques sur l’Administrations Johnson.

Nixon le peureux, le paranoïaque, le tourmenté.  Il voyait des communistes partout, l’affaire des micros d’espionnage, le scandale Watergate lui sera fatal. Dans le but d’améliorer son image Nixon reçoit le King et la rencontre entre les 2 hommes a eu lieu à la Maison Blanche. Elvis encore très populaire avait une secrète envie de devenir Agent Fédéral pour le Gouvernement, afin de lutter contre le trafic de drogues. Nixon avait finalement accepté de mauvaise grâce, mais Elvis obtint un badge officiel faisant de lui un Agent Fédéral à titre honorifique. (extrait de Wikipedia)

Concept unique en France  sous forme de chronique  musicale  SLS   propose  une très grande diversité de sujets et d’artistes  et permet aux  radios de toucher un très large public .Chaque semaine  dans une ambiance conviviale et festive nous invitons  des personnalités du monde de la musique en passant  par  les jeunes artistes aux plus confirmés . Nous recevons également des  écrivains, des chroniqueurs de la presse écrite, les grands  témoins de cette formidable époque Sixties. Les tranches d’âges des auditeurs ainsi que les segments sociaux culturels sont très élargis compte tenu de la variété des sujets abordés et la diversité générationnelle des  musiques  diffusées.

Nos références : plus de 450  émissions déjà diffusées , plus d’une quarantaine de radios en diffusions , France , Outre-Mer , Belgique , Québec, Suisse . (no 500)

Salut les Sixties du Rock à tous les temps.

Les émissions Salut les Sixties qui sont en ligne sur notre site sont strictement réservées pour un usage privé. Il est formellement interdit d’en faire un usage commercial, de les diffuser en public ou sur des radios FM ou WEB radios. Les professionnels, associations qui souhaiteraient diffuser ces émissions sur leur antenne doivent impérativement nous faire une demande écrite et avoir un accès codé sous la rubrique réservée aux radios et après avoir signé conjointement un contrat de diffusion. Une déclaration SCAM sera également exigée pour la diffusion de nos émissions.

Comments closed