You are here: Home / bloc accueil 1 / Salut les sixties « Quartier d’été »du 27 aout 2017. En septembre 2016 Dominique Blanc Francard nous présentait son dernier album « It’s a Teenager Dream ». DBF, pour les intimes, malgré ses 72 ans au compteur a su garder son âme d’adolescent. Oser reprendre quelques grands standards des années Sixties et les proposer à de grands interprètes qui se sont eux-mêmes surpris dans un style hors de leurs répertoires habituels était un pari risqué. « It’s a teenager dream » rassemble au moins trois générations de chanteuses et chanteurs . Rediffusion.
Salut les sixties « Quartier d’été »du 27 aout 2017. En septembre 2016 Dominique Blanc Francard nous présentait  son dernier album « It’s a Teenager Dream ». DBF, pour les intimes, malgré ses  72 ans au compteur  a su garder son âme d’adolescent. Oser reprendre quelques grands standards des années Sixties et les proposer à de grands interprètes qui se sont eux-mêmes surpris dans un style hors de leurs répertoires habituels était un pari risqué. « It’s a teenager dream » rassemble au moins trois générations de chanteuses et chanteurs . Rediffusion.

Salut les sixties « Quartier d’été »du 27 aout 2017. En septembre 2016 Dominique Blanc Francard nous présentait son dernier album « It’s a Teenager Dream ». DBF, pour les intimes, malgré ses 72 ans au compteur a su garder son âme d’adolescent. Oser reprendre quelques grands standards des années Sixties et les proposer à de grands interprètes qui se sont eux-mêmes surpris dans un style hors de leurs répertoires habituels était un pari risqué. « It’s a teenager dream » rassemble au moins trois générations de chanteuses et chanteurs . Rediffusion.

27 août 2017

Pour écouter assurez-vous que vos plug-ins  sont à jour .

Fils d’un ingénieur de la Radiodiffusion-télévision française il est, dans sa jeunesse, le bassiste du groupe Les Pingouins, de Marly-le-Roi (Yvelines), dont la carrière est brève (1962/1963) avec quatre EP 45 t enregistrés.

Entre 1970 et 1973, il est ingénieur du son aux studios du château d’Hérouville de Michel Magne où il fait débuter Andy Scott. Il y enregistre son album solo Ailleurs, en 1972 :

Pendant les trois années passées dans cette épuisante et passionnante aventure, j’aurai eu la chance de rencontrer, d’admirer et d’enregistrer des talents mondiaux tels que Pink FloydElton JohnDavid BowieCat StevensT.Rex, des producteurs brillants comme Paul Samwell-SmithGus Dudgeon et Tony Visconti, qui m’a montré enfin ce qu’était un vrai son de rock’n’roll1.

En 1992, il remporte la Victoire de la musique, catégorie Ingénieur du son de l’année pour Seul dans ton coin de David McNeil et Amours secrètes… Passion publique de Julien Clerc.

Après diverses expériences à Aquarium et Continental Studios, l’un des premiers studios numériques, Dominique Blanc-Francard connaît un très grand succès, en 1992, en réalisant Engelberg de Stephan Eicher, vendu à un million d’exemplaires.

Depuis 1995, avec Bénédicte Schmitt sa femme, il tient le studio Labomatic à Paris.

Le 10 juin 2016, Dominique Blanc-Francard sort l’album It’s a teenager dream pour lequel il a convié 15 interprètes (Françoise HardyJean-Louis AubertStephan EicherBenjamin BiolayCarla BruniSalvatore AdamoHubert Mounier…) à enregistrer les chansons qui lui ont donné envie de consacrer sa vie à la musique. ( extrait de Wikipedia)

Concept unique en France  sous forme de chronique  musicale  SLS   propose  une très grande diversité de sujets et d’artistes  et permet aux  radios de toucher un très large public .Chaque semaine  dans une ambiance conviviale et festive nous invitons  des personnalités du monde de la musique en passant  par  les jeunes artistes aux plus confirmés . Nous recevons également des  écrivains, des chroniqueurs de la presse écrite, les grands  témoins de cette formidable époque Sixties. Les tranches d’âges des auditeurs ainsi que les segments sociaux culturels sont très élargis compte tenu de la variété des sujets abordés et la diversité générationnelle des  musiques  diffusées.

Nos références : plus de 500  émissions déjà diffusées , plus d’une quarantaine de radios en diffusions , France , Outre-Mer , Belgique , Québec, Suisse . (no 501)

Salut les Sixties du Rock à tous les temps

Les émissions Salut les Sixties qui sont en ligne sur notre site sont strictement réservées pour un usage privé. Il est formellement interdit d’en faire un usage commercial, de les diffuser en public ou sur des radios FM ou WEB radios. Les professionnels, associations qui souhaiteraient diffuser ces émissions sur leur antenne doivent impérativement nous faire une demande écrite et avoir un accès codé sous la rubrique réservée aux radios et après avoir signé conjointement un contrat de diffusion. Une déclaration SCAM sera également exigée pour la diffusion de nos émissions.

Comments closed